CARE RightTrêve de conjectures, optez toujours pour la meilleure solution en appliquant le principe ALARA.

CARE Right

Redéfinir la notion de faible dose
L’imagerie médicale se doit d’offrir des résultats cliniques fiables et sûrs tout en maximisant la sécurité des patients. En matière de rayonnement, le principe ALARA (As Low As Reasonably Achievable), qui consiste à appliquer une dose aussi faible que possible, est fondamental.
Siemens est depuis longtemps à la pointe en matière de réduction du rayonnement. Son implication constante et ses avancées technologiques exclusives en ont fait le leader de la scanographie à faible dose. Grâce à ces efforts, les examens à moins de 1 mSv se sont progressivement imposés en routine clinique.
Cependant, la dose doit systématiquement être adaptée au cas par cas, car il n’existe pas de dose convenant à l’ensemble des patients. Chaque cas clinique et chaque patient nécessitent, en effet, un niveau de dose personnalisé et précis. Siemens est convaincu qu’il est plus important de déterminer la dose idéale que de se contenter de réduire les doses.

La dose idéale se définit comme le juste équilibre entre l’irradiation et la qualité d’image. Pour aider les clients à parvenir à cet équilibre, Siemens propose CARE Right.

Son approche globale est née de l’idée qu’après les récentes innovations en termes de réduction du rayonnement, l’attention particulière portée à la faible dose ne suffit plus. Les efforts doivent désormais se concentrer sur une compréhension exhaustive de la dose idéale. C’est pourquoi CARE Right repose sur trois aspects clés:

  • Technologies pour une dose idéale
  • Niveaux de dose idéale
  • Gestion de la dose idéale

Partant de là, les ingénieures de Siemens, non contents de suivre le principe ALARA, s’en inspirent.


Découvrez CARE Right. Pour une dose idéale en tomodensitométrie.

Nous contacter

Technologies pour une dose idéale

Right Dose Technology

Atteindre la dose idéale grâce à des technologies de pointe
Pour atteindre la dose de rayonnement idéale, la première des conditions reste évidemment de s’équiper du matériel approprié. Les établissements de santé ont par conséquent besoin des technologies adéquates. Siemens est un leader historique de l’innovation en TD. Que ce soit avec l’introduction de la solution CARE (Combined Applications to Reduce Exposure) dans les années 1990, de ses scanners double source au début du nouveau millénaire ou du détecteur Stellar au cours de la décennie suivante, Siemens a toujours conservé une longueur d’avance. Il était donc logique que son SOMATOM Definition Flash domine les «Best in KLAS Awards» 20111, Siemens proposant notamment une gamme complète et innovante de solutions exclusive pour la réduction de la dose.

 

Le patient et l’examen au cœur du processus
Pour déterminer la dose idéale pour un patient, il convient de considérer trois facteurs importants: la taille et la corpulence du patient, le type d’examen et la dose d’irradiation. Grâce aux technologies Siemens, ces aspects sont parfaitement pris en compte:

CT – Technologies – ADMIRE – Advanced Modeled Iterative Reconstruction

ADMIRE (Advanced Modeled Iterative Reconstruction), la toute dernière technologie Siemens pour une dose idéale, est une solution de reconstruction itérative de prochaine génération. ADMIRE établit une nouvelle référence en reconstruction itérative, simplifiant son intégration à la routine clinique.

SAFIRE

SAFIRE (Sinogram Affirmed Iterative Reconstruction) permet enfin de tirer parti de la reconstruction itérative tout en réduisant la dose jusqu’à 60%2 en routine clinique, et ce même lorsque le facteur temps est crucial, comme en soins intensifs.

CARE Dose4D

CARE Dose4D permet la modulation anatomique de l’exposition en temps réel. Vous pouvez ainsi adapter la dose en fonction de l’anatomie du patient et de sa position pendant l’acquisition.

CARE kV

CARE kV offre une modulation de la dose par réglage automatisé de la tension du tube radiogène (kV) selon le type d’examen. Il s’agit du premier système du marché à déterminer automatiquement la tension appropriée et les paramètres d’acquisition afin d’obtenir la dose idéale pour l’examen concerné et la qualité d’image définie par l’utilisateur.

Découvrez d’autres technologies:


Depuis un certain temps déjà, la reconstruction itérative est au cœur des discussions de la communauté TD qui la considère comme une méthode prometteuse de réduction sensible de la dose sans compromis sur la qualité d’image. En matière d’imagerie faible dose, Siemens a également posé de nouveaux jalons en lançant une solution inédite de reconstruction itérative à partir de données brutes: SAFIRE. Pour la première fois, le processus d’amélioration itérative des images utilise en effet des données de sinogramme (brutes). SAFIRE peut ainsi réduire la dose d’irradiation de 60%2 ou améliorer la qualité d’image (contraste, netteté et bruit de fond), surpassant même celle qu’offre IRIS.

SAFIRE (Sinogram Affirmed Iterative Reconstruction)

SAFIRE en 3 étapes:

  1. Correction des imperfections géométriques et autres artefacts via plusieurs boucles itératives au niveau des données brutes
  2. Reconstruction des images à partir des données brutes «corrigées»
  3. Suppression du bruit de fond via plusieurs boucles itératives au niveau de l’image pour une qualité de visualisation optimale


Avantages cliniques de SAFIRE:

  1. SAFIRE permet de réduire la dose dans un large spectre de protocoles.
  2. SAFIRE permet une excellente qualité d’image.
  3. SAFIRE permet un flux de travail personnalisable et rapide, avec une cadence pouvant atteindre 20 images par seconde.

Plaçant toujours la réduction de la dose en tête de ses priorités, tant pour les patients que pour le personnel médical, Siemens introduit à présent une nouvelle solution faible dose, révolutionnant une fois de plus le domaine, grâce à la reconstruction itérative. IRIS fournit une excellente qualité d’image à une dose réduite. Cette approche intelligente de la reconstruction itérative signée Siemens permet de limiter la dose dans une multitude d’applications TD de routine.3

L’algorithme de reconstruction basé sur la rétroprojection filtrée limite les possibilités de réduction de la dose en TD (image de gauche). Ce mode de reconstruction classique des données brutes acquises implique un compromis entre résolution spatiale et bruit de fond de l’image. Si une résolution spatiale supérieure favorise la visualisation des détails les plus subtils, elle accroît directement le bruit de fond de l’image.
Dans le cadre d’une reconstruction itérative, une boucle de correction est introduite dans le processus de génération de l’image (image de droite). Pour éviter des temps de reconstruction particulièrement longs, la nouvelle solution IRIS (Iterative Reconstruction in Image Space) reconstruit les données brutes en une seule phase. Durant la reconstruction initiale, un nouveau volume de référence est généré et intégre l’ensemble des informations issues des données brutes, moyennant un bruit de fond élevé. Les corrections itératives suivantes suppriment le bruit sans altérer la netteté de l’image. Cette nouvelle technique améliore la qualité de l’image ou réduit la dose dans une multitude d’applications cliniques.


CT Adaptive Dose

La technologie Adaptive Dose Shield, disponible sur le SOMATOM Definition Edge et le SOMATOM Definition Flash, élimine l’irradiation pré-spirale et post-spirale excessive (zone rouge). Inédite en TD, elle est intégrée au nouveau tube radiogène innovant STRATON. Grâce à un déplacement dynamique des éléments de blindage du tube radiogène, elle bloque la dose cliniquement superflue. Le système s’ouvre et se ferme de façon dynamique (au début et à la fin de chaque acquisition), empêchant toute irradiation inutile. Il administre ainsi la dose strictement requise d’un point de vue clinique, non seulement pour les applications dédiées, mais pour chaque acquisition spiralée.3

Niveaux de dose idéale

Right Dose Levels

Une acquisition à la dose idéale
Une fois la technologie acquise, il est essentiel de connaître le niveau de dose convenant à chaque examen selon le principe ALARA (As Low As Reasonably Achievable). Ce niveau correspond à un équilibre parfait entre qualité d’image et quantité de rayonnement.


Valeurs absolues de la dose: un facteur capital

Pour savoir si la dose idéale est appliquée, il convient de comprendre ses valeurs absolues. C’est pourquoi Siemens fournit ces dernières accompagnées des protocoles associés. Les utilisateurs peuvent ainsi utiliser ces valeurs comme référence pour comparer leur niveau de dose en cours avec les recommandations et directives régionales, les publications scientifiques ou les niveaux figurant dans les protocoles d’acquisition TD standard de Siemens.

SIERRA

SIERRA (Siemens Radiation Reduction Alliance), l’alliance Siemens de réduction du rayonnement, a été fondée par Siemens en coopération avec des leaders d’opinion en radiologie. Réunissant 15 experts internationaux, cette alliance élabore des recommandations de pratique clinique à l’échelle mondiale.

CT Scan Protocols

Les protocoles d’acquisition TD standard de Siemens appliquent ces recommandations à chaque examen. Outre des directives internationales et des valeurs de référence, l’équipe Siemens dédiée au développement de protocoles intègre les commentaires de panels tels que SIERRA à sa bibliothèque sophistiquée de protocoles d’acquisition.


Œuvrant en permanence en faveur de la qualité des soins aux patients et de la réduction du rayonnement en tomodensitométrie (TD), Siemens Healthcare a lancé SIERRA (Siemens Radiation Reduction Alliance) et mis en place un panel d’experts unis autour d’un même objectif: limiter la dose en TD. Ce nouveau panel d’experts se compose de 15 spécialistes en radiologie, cardiologie et physique, renommés à l’échelle internationale pour leurs publications sur les doses en TD. Il vise à formuler des propositions pour aiguiller les fabricants dans le développement continu de leurs technologies et aider les utilisateurs à mieux adapter leurs procédures afin de réduire encore l’irradiation lors des acquisitions. Leur première réunion en mai a abouti à une suggestion sur les méthodes favorisant le recours, en pratique clinique, aux nombreuses technologies de réduction de la dose TD disponibles.


«En tant que leader de l’innovation en tomodensitométrie, notre but est de limiter l’exposition des patients au rayonnement lors de tous les examens TD standard et de la maintenir à un niveau inférieur à 2 mSv, ce qui correspond à la dose annuelle moyenne due à des sources de rayonnements naturelles. Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour aider nos clients à réduire leurs niveaux de dose en tomodensitométrie sans compromettre la qualité diagnostique de l’examen, indique Sami Atiya, PhD, ancien CEO de la Division Computed Tomography chez Siemens Healthcare. Dans cette optique, nous souhaitions travailler avec des experts sur le développement de propositions concrètes de limitation du rayonnement. C’est pourquoi nous avons créé l’alliance SIERRA.»
L’excellence de la qualité d’image est vitale en tomodensitométrie, mais il est également important de maintenir l’exposition des patients au rayonnement à un niveau le plus faible possible. Siemens Healthcare a déjà introduit une large palette de mesures visant à accompagner ses clients dans la réalisation systématique de cet objectif. Siemens veut à présent endosser un rôle plus actif en la matière et a rassemblé un panel d’experts dédié afin de formuler de nouvelles idées pour la réduction de la dose en tomodensitométrie.
Ce panel se réunira deux fois par an pour discuter de perspectives inédites et faire le bilan des mesures déjà convenues. Siemens entend exploiter ces discussions pour encourager le développement de nouvelles fonctionnalités pour ses scanners TD et de programmes de formation pour ses clients.
Liste des membres du panel:
Dr Hatem Alkadhi, Hôpital universitaire de Zurich, Suisse
Dr Christoph Becker, Université Ludwig Maximilian, Allemagne
Dr Elliot Fishman, Université Johns Hopkins, États-Unis
Dr Donald Frush, Université Duke, États-Unis
Dr Jörg Hausleiter, Université Ludwig Maximilian, Allemagne
Dr Willi Kalender, Université d’Erlangen, Allemagne
Dr Harold Litt, PhD, Université de Pennsylvanie, États-Unis
Dr Cynthia McCollough, Clinique Mayo, États-Unis
Dr Alec Megibow, Centre médical Langone de l’Université de New York, États-Unis
Dr Michael Recht, Centre médical Langone de l’Université de New York, États-Unis
Dr Dushyant Sahani, école de médecine de Harvard, Hôpital général du Massachusetts, États-Unis
Dr U. Joseph Schoepf, Faculté de médecine de Caroline du Sud, États-Unis
Dr Marilyn Siegel, Institut de radiologie Mallinckrodt, États-Unis
Dr Aaron Sodickson, PhD, Brigham et Hôpital des femmes, États-Unis
Dr Kheng-Thye Ho, Hôpital Tan Tock Seng, Singapour


Schoepf Joseph CT Expert

«L’Europe a toujours porté une attention plus soutenue à la dose de rayonnement nécessaire à l’imagerie médicale que le reste du monde, qui ne fait de l’irradiation un sujet de discussion que depuis peu. Dans ce contexte, Siemens bénéficie de décennies d’expérience dans la mise en œuvre de stratégies de réduction du rayonnement et d’une gamme éprouvée de longue date d’outils offrant une remarquable qualité d’image à une dose minime. La plupart des innovations techniques et mécanismes de réduction de l’irradiation que les organismes de réglementation envisagent actuellement d’imposer aux États-Unis sont intégrés à son portefeuille standard et implémentés sur ses produits depuis de nombreuses années. Je suis ravi et fier de prendre part à cette initiative aux côtés de Siemens et de mes confrères du monde entier afin de veiller à ce que ces puissants outils soient pleinement exploités. Grâce à cet effort commun, nous pouvons changer les choses et montrer à la planète entière que nous saisissons le message et que nous pouvons effectivement modifier et réduire radicalement la dose de rayonnement sans nuire à la fiabilité diagnostique.»
Dr U. Joseph Schoepf,
Faculté de médecine de Caroline du Sud, Charleston, États-Unis


McCollough

«Je constate que les utilisateurs quotidiens de scanners TD n’en exploitent pas tout le potentiel pour déterminer l’équilibre optimal entre qualité d’image et dose de rayonnement. Il leur faudrait, selon moi, une formation importante dans une large palette de domaines. J’aimerais que les opérateurs d’un nombre croissant d’établissements suivent la formation approfondie dont ils ont besoin pour tirer le meilleur parti des options à leur disposition. Ce sera mon principal objectif au sein du panel.»
Dr Cynthia McCollough,
Clinique Mayo, Rochester, Minn., États-Unis


Dr. Siegel

«Nous avons réalisé de grandes avancées dans l’optimisation des doses d’irradiation en examens pédiatriques, mais leur réduction reste d’actualité. Les progrès technologiques et techniques des scanners TD vont perdurer et amélioreront notre capacité à diagnostiquer les maladies. Ils nécessiteront de nouveaux protocoles d’acquisition et la formation continue des utilisateurs. Notre collaboration industrielle peut nous permettre d’optimiser les examens par TD chez les enfants et d’améliorer encore la qualité des soins dispensés aux patients. Je suis heureuse de rejoindre Siemens dans cette initiative de développement de protocoles et d’intégration de nouvelles technologies à la pratique clinique.»
Dr Marilyn Siegel,
Institut de radiologie Mallinckrodt, St. Louis, États-Unis

Gestion de la dose idéale

Right dose management

Une optimisation continue de la dose grâce à une gestion idéale
Pour maintenir constants les niveaux de dose, les établissements de santé doivent être capables de gérer durablement la dose sur tous leurs sites. Ils peuvent également se voir contraints par les réglementations régionales de documenter et consigner la dose appliquée aux patients.

Les outils idéaux pour une gestion durable de la dose
Toutes ces exigences reposent sur la disponibilité des données de dose et d’un personnel correctement formé. Ces deux aspects sont indissociables de la gestion idéale de la dose, qui renforce la limitation de cette dernière.

DoseMAP, le programme de gestion de la dose en TD de Siemens, offre des fonctionnalités telles que CARE Analytics pour consigner, documenter et analyser la dose. Il permet à l’utilisateur d’obtenir des valeurs de dose par cas, type d’examen ou patient. En outre, il est possible de restreindre l’accès aux protocoles d’acquisition afin de préserver les niveaux de dose définis et d’empêcher toute modification non autorisée des paramètres d’acquisition.

EduCARE regroupe des formations Siemens dédiées qui concernent les technologies clés et à leur application en pratique clinique. Ses séminaires Web, formations en ligne, brochures et didacticiels exclusifs couvrent une multitude de sujets liés à l’obtention de la dose idéale.

Séminaires cliniques
Guides pratiques
Formations en ligne

Optimize CARE CT est un programme de conseil proposé par le service client Siemens. Tout au long de ce programme, des professionnels de chez Siemens guident les utilisateurs dans l’optimisation de l’usage du rayonnement afin de réduire la dose. Par le biais d’un support et de formations sur site et délocalisés, ceux-ci apprennent à exploiter la technologie idéale pour appliquer un niveau de dose adapté à chaque patient.

Cas

CARE Right vise à déterminer la dose idéale pour chaque patient. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre qualité d’image et niveau de rayonnement. Technologies, niveaux de dose et gestion, tous les aspects de CARE Right sont abordés dans les exemples ci-après.


CARE Right. Pour une dose idéale en TD.



SOMATOM Definition Flash avec détecteur Stellar

CT Chest Angiography Pediatrics

Diagnostic: malformation septale altérant la perfusion pulmonaire?
(Image: Centre médical de l’Université Erasmus, Rotterdam, Pays-Bas)

Méthode d’acquisition: acquisition thoracique double énergie et acquisition spiralée Flash Spiral

Acquisition thoracique double énergie
Collimation: 64 x 0,6 mm
Résolution spatiale: 0,30 mm
Temps d’acquisition: 2 s
Longueur d’acquisition: 118 mm
TI: 0,28 s
80/140 Sn kV, 26/16 mAs
PDL: 18 mGy.cm
CTDIvol: 1,28 mGy
Dose efficace: 1,58 mSv


Acquisition spiralée Flash Spiral

Collimation: 128 x 0,6 mm
Résolution spatiale: 0,30 mm
Temps d’acquisition: 0,29 s
Longueur d’acquisition: 118 mm
TI: 0,28 s
70 kV, 14 mAs
PDL: 3 mGy.cm
CTDIvol: 0,15 mGy
Dose efficace: 0,26 mSv


SOMATOM Definition Edge

CT Chest Abdomen Pelvis Angiography

Diagnostic: traitement endovasculaire de l’anévrisme de l’aorte avec endofuite persistante


(Image: CIMOP, Clinique Bizet, Paris, France)

 

Collimation: 128 x 0,6 mm
Résolution spatiale: 0,30 mm
Temps d’acquisition: 3 s
Longueur d’acquisition: 543 mm
TI: 0,28 s
100 kV, 83 mAs
PDL: 190 mGy.cm
CTDIvol: 3,29 mGy
Dose efficace: 2,85 mSv

 


SOMATOM Definition AS

CT Abdomen Pelvis

Diagnostic: patient obèse après cholécystectomie


(Image: Centre d’imagerie médicale Laënnec, Cesson-Sévigné, France)

 

Collimation: 64 x 0,6 mm
Résolution spatiale: 0,30 mm
Temps d’acquisition: 10 s
Longueur d’acquisition: 373 mm
TI: 0,5 s
100 kV, 300 mAs
PDL: 529 mGy.cm
CTDIvol: 13,55 mGy
Dose efficace: 7,9 mSv


SOMATOM Definition Flash with Stellar Detector

Pediatric

Diagnosis: Septum defect with impact on lung perfusion?
(Image: Erasmus MC - University Medical Center Rotterdam / Rotterdam, the Netherlands)

   

 

Scan method: thorax dual energy scan and flash spiral scan

Thorax dual energy scan:
Collimation: 64 x 0.6 mm
Spatial resolution: 0.30 mm
Scan time: 2 s
Scan length: 118 mm
TI: 0.28 s
80/140 Sn kV, 26/16 mAs
DLP: 18 mGycm
CTDIvol: 1.28 mGy
Eff. dose: 1.58 mSv

Flash spiral scan:
Collimation: 128 x 0.6 mm
Spatial resolution: 0.30 mm
Scan time: 0.29 s
Scan length: 118 mm
TI: 0.28 s
70 kV, 14 mAs
DLP: 3 mGycm
CTDIvol: 0.15 mGy
Eff. dose: 0.26 mSv


SOMATOM Definition Edge

CT Abdomen

Diagnosis: EVAR with persistent aortic endoleak
(Image: Clinique CIMOP Bizet / Paris, France)




Collimation: 128 x 0.6 mm
Spatial resolution: 0.30 mm
Scan time: 3 s
Scan length: 543 mm
TI: 0.28 s
100 kV, 83 mAs
DLP: 190 mGycm
CTDIvol: 3.29 mGy
Eff. dose: 2.85 mSv


SOMATOM Definition AS

CT Abdomen

Diagnosis: obese patient after cholecystectomy
(Image: C.I.M. Laennec / Cesson Sevigne, France)
 

 

 

Collimation: 64 x 0.6 mm
Spatial resolution: 0.30 mm
Scan time: 10 s
Scan length: 373 mm
TI: 0.5 s
100 kV, 300 mAs
DLP: 529 mGy/cm
CTDIvol: 13.55 mGy
Eff. dose: 7.9 mSv

1

2

3