Les femmes et les maladies cardiovasculaires
Le cœur des femmes: les caractéristiques uniques des maladies cardiovasculaires chez les femmes

Les femmes et les maladies cardiovasculaires
 
Nous contacter

Plus d’informations sur les maladies cardiovasculaires chez les femmes

Les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la principale cause de mortalité chez les femmes à l’échelle internationale.1 Bien qu’il soit largement reconnu que les MCV représentent un risque pour la santé des femmes, l’idée erronée selon laquelle ces maladies posent surtout problème chez l’homme d’âge moyen subsiste encore.

 

Les MCV peuvent toucher les femmes et les hommes de tout âge et de toute nationalité. Malheureusement, de nombreuses femmes n’ont pas conscience de courir un risque cardiovasculaire. Cette erreur, avec le fait que les facteurs de risque et les symptômes associés aux accidents cardiovasculaires diffèrent souvent entre les hommes et les femmes, conduit à un déséquilibre entre l’évaluation, le diagnostic et le traitement d’un coté et les effets des maladies cardiovasculaires chez les femmes d’un autre coté.

Les maladies cardiovasculaires qu’est-ce que c’est?
Le terme maladies cardiovasculaires (MCV) désigne une constellation de troubles affectant le cœur et le système circulatoire. Ces conditions comprennent la coronaropathie, les maladies cérébrovasculaires, la maladie artérielle périphérique, les cardiopathies rhumatismales, les cardiopathies congénitales et la thrombose veineuse profonde ainsi que l’embolie pulmonaire.

Prévalence

  • Les maladies cardiovasculaires représentent une cause majeure de mortalité chez les femmes dans les principaux pays développés et la plupart des pays en voie de développement.2
  • Au niveau mondial, plus de 7 millions de femmes décèdent chaque année à cause des maladies cardiovasculaires.1
  • Aux USA, ces maladies causent presque un décès par minute, ce qui représente près de 420 000 femmes par an.3
  • 52% des décès chez les femmes en Europe sont dus à des maladies cardiovasculaires.4
  • En Amérique latine, les décès en relation avec des maladies cardiovasculaires touchent les femmes de manière disproportionnée.5
  • Les maladies cardiovasculaires et l’AVC sont à l’origine de 43,9% des décès en Chine.6


L’impact global des maladies cardiovasculaires chez les femmes

  • Les maladies cardiovasculaires représentent la principale cause de mortalité chez les femmes dans le monde.7
  • Un tiers des décès chez les femmes est dû aux maladies cardiovasculaires.7
  • Chaque année, 8,6 millions de femmes dans le monde décèdent à cause des maladies cardiovasculaires et des AVC.8
  • Les maladies cardiovasculaires et les AVC sont à l’origine d’autant de décès chez les femmes que l’addition de la mortalité due à tous les types de cancer, la tuberculose, le VIH/SIDA et la malaria.8


Différences entre les genres9
Les femmes et les hommes ne sont pas égaux devant les maladies cardiaques. Il existe plusieurs différences particulières au niveau des facteurs de risque, des signes et des symptômes et de l’effet chez les femmes par rapport aux hommes.

 

En général, les maladies cardiovasculaires se développent plus tardivement chez les femmes que chez les hommes. Néanmoins, chez les femmes qui sont touchées plus jeunes, le taux de mortalité est nettement plus élevé que chez les hommes du même âge. La coronaropathie a tendance à toucher des vaisseaux plus petits chez les femmes et cause des symptômes moins sévères. La plaque est en général moins développée chez les femmes que chez les hommes mais elle se forme souvent tout le long des artères plutôt que dans un segment particulier. Cela signifie qu’il n’est pas rare chez les femmes de ressentir une douleur dans le thorax sans coronaropathie obstructive manifeste. Les femmes souffrent également de limitations physiques plus marquées après un événement aigu et les femmes jeunes ou d’un âge moyen affichent des taux plus élevés d’effets négatifs, de complications et de séquelles après un infarctus que les hommes.


Share this page:

Littérature

1. Site Internet. [cité le 27 novembre 2012] Accessible sur: http://gamapserver.who.int/gho/interactive_charts/women_and_health/causes_death/ chart.html Gholizadeh L, Davidson P. More similarities than differences: an international comparison of CVD mortality and risk factors in women. Health Care Women Int. 2008;29:3-22.

3. FACT SHEET: Cardiovascular Disease: Women’s No. 1 Health Threat. AHA/HPFS/1/2012; American Heart Association.

4. Nichols M, Townsend N, Scarborough P, Luengo-Fernandez R, Leal J, Gray A, Rayner M. European Cardiovascular Disease Statistics 2012. European Heart Network, Brussels, European Society of Cardiology, Sophia Antipolis.

5. Tejero, M.E. Cardiovascular disease in Latin American women. Nutrition, Metabolism & Cardiovascular Diseases. 2010;20:405-11.

6. Site Internet de la World Heart Federation. [cité le 27 novembre 2012] Accessible sur: http://www.world-heart-federation.org/congress-and-events/world-congress-of-cardiology-scientific-sessions-2010/press/press-releases/detail/article/90-of-chinese women-are-unaware-that-heart-disease-and-stroke-are-their-number-one-killers/

7. Site Internet de l’OMS. [cité le 14 avril 2014] Accessible sur: http://www.who.int/gho/women_and_health/mortality/causes_death/
en/index.html

8. Site Internet de la World Heart Federation. [cité le 14 avril 2014] Accessible sur: http://www.world-heart-federation.org/fileadmin/user_upload/documents/Fact_sheets/2012/CVD_women.pdf

9. Site Internet. [cité le 15 avril 2013] Accessible sur: http://www.cadiresearch.org/topic/women/women-and-cad