Salles hybrides : une imagerie perfectionnée en bloc opératoire

L’association de la chirurgie et de la radiologie interventionnelle dans une seule salle
Merry-Ann Clause|05/11/2020

L’intérêt des salles hybrides est né du développement de nouvelles techniques chirurgicales réalisées, sans abord direct, par voie percutanée. Organisées dans un cadre pluridisciplinaire, les procédures nécessitent de répondre simultanément aux spécificités des différentes spécialités. En effet, la salle hybride s'impose comme une solution unique permettant aux radiologues et aux chirurgiens de travailler ensemble, dans un même environnement, sans contrainte.

Une salle hybride est une salle d’intervention qui associe les caractéristiques d’une salle de radiologie interventionnelle et les contraintes structurelles d’une salle d’opération classique de chirurgie. Elle est équipée d’un dispositif d’imagerie médicale que les chirurgiens peuvent déplacer, selon leurs besoins au cours d’une opération. Elle permet d’associer aux gestes chirurgicaux et médicaux des techniques d’imagerie interventionnelle de haute qualité. Cette combinaison permet d’effectuer des interventions de pointe, mini-invasives, guidées sous imagerie 2D et 3D. Expertise des praticiens et technologies de pointe sont indissociables pour garantir le niveau de performance des interventions effectuées dans ce type de salle.

Les salles hybrides permettent de réaliser des procédures de plus en plus complexes, moins invasives, plus rapides et plus précises, permettant ainsi de sauver des vies. Ces salles présentent de nombreux avantages pour les établissements de santé, les professionnels de santé et le patient.

Salles hybrides - Siemens Healthineers
  1. Les procédures mini-invasives permettent de ne pas procéder à une chirurgie classique, souvent soumise à des incisions plus importantes, et ainsi de réduire les risques de complications dues à la cicatrisation, de diminuer les risques d’infections nosocomiales et ainsi de réduire le nombre de jours d’hospitalisation.
  2. Les patients à très haut risque, auparavant non éligibles à une intervention chirurgicale ou par cathéter, en particulier les personnes âgées souffrant de maladies cardiaques et valvulaires plus complexes, peuvent désormais subir des interventions en toute sécurité. En effet, l’environnement permet un recours immédiat à la chirurgie conventionnelle, dès que cela peut s’avérer nécessaire, notamment en cas de complications.
  3. La chirurgie mini-invasive guidée par l'image favorise un environnement sûr et stérile, de mettre en place une équipe composée d'un radiologue interventionnel, de chirurgiens et d'anesthésistes, soutenue par un ensemble complet de professionnels de santé, afin d'obtenir de meilleurs résultats et de réduire les risques de complications majeures.
  4. La période moyenne d’hospitalisation pour une intervention est considérablement réduite par rapport à une opération au sein d’un bloc opératoire conventionnel, ce qui représente un avantage économique considérable pour les établissements et le système de santé.

Aujourd’hui, les salles hybrides sont configurées d’équipements haut de gamme. Cette pratique est indispensable à leur bonne évolution. En effet, les salles hybrides de demain utiliseront de manière systématique le guidage par image en bloc opératoire, lors des interventions. L’imagerie interventionnelle devrait être de plus en plus sophistiquée, garantissant un traitement du patient de plus en plus efficace.

En tant qu’acteur majeur de la santé, Siemens Healthineers met tout en œuvre pour fournir à ses partenaires des solutions à valeurs ajoutée. Avec le développement des salles hybrides, Siemens Healthineers contribue à l’expansion de la médecine de précision, à la transformation du parcours de soins et à l’amélioration de l’expérience patient.

Les salles hybrides de Siemens Healthineers sont équipées des dernières avancées technologiques. Robotisées, elles sont également équipées d’outils permettant d’intégrer l’imagerie scanner, IRM et échographique en pratiquant la fusion d’images.

C’est l’ensemble de ces progrès, issus d’un travail de Recherche & développement au long cours qui permet aux praticiens d’intervenir dans les meilleures conditions de sécurité, dans un environnement optimisé, pour des interventions de plus en plus complexes.